Supérieur

1

Café Racer – Honda CX 400 (5) : Adaptation de la jante avant

Après avoir adapté avec succès la fourche de ma feue GPZ sur la CX, l’objectif numéro 2 pour cette transformation est de récupérer la jante d’origine pour l’esthétique.

Première étape : monter à blanc la jante de CX dans la fourche GPZ avec l’axe de roue de cette fourche. L’axe est du bon diamètre, pas besoin de bricoler sur les roulements. Je les remplacerai plus tard à l’identique par du SKF tout neuf et bien costaud.

Ce montage à blanc permet de valider la place disponible pour positionner les disques de frein venant de la GPZ qui tombent donc à la bonne place dans les étriers de même provenance.

La suite est assez simple : comparer les « épaisseurs » des 2 jantes au niveau des plans de fixation des disques afin de connaitre l’épaisseur nécessaire des platines puis positionner 2 séries de trous taraudés. La première série permettra de fixer la platine sur la jante et la seconde de fixer le disque sur la platine.
Dernier point, pour assurer le parfait centrage des pièces lors du montage il faut prévoir un centreur (comprendre un relief usiné qui permet de positionner le disque parfaitement concentrique avec la platine et donc avec la jante).

J’ai fait réaliser ces pièces à un usineur que je fais travailler très souvent pour le boulot. Les 2 platines ont été réalisées en alu « fortal » afin d’avoir des pièces légères (ce poids non suspendu et en rotation altère rapidement l’agilité de la machine) mais néanmoins résistantes. J’ai payé ça 350€ – disons « hors TOUTES taxes, en liquide et prix d’ami. Compte tenu de la matière et du temps passé ça reste raisonnable… regardez le prix des platines dans les magazines de prépa auto et vous allez pleurer alors qu’il s’agit déjà de petites séries.

1

La platine sur mesure

2

Le tout monté avec le disque

3

Et une fourche complète à remonter

Dernière chose à faire : découper dans des chutes de tube inox DN20 des cales pour assurer la position parfaitement centrée de la roue dans la fourche et poser sur ces cales des joints spi aux bonnes dimensions pour protéger les roulements des salissures.

Un dernier point facile à régler reste important : si vous n’y prenez pas garde, remplacer la fourche peut modifier la géométrie de votre moto. Pensez donc, un fois la moto sur cales, à prendre des mesures pour régler la hauteur de votre nouvelle fourche dans les tés à la fin !

cx 2 (1)

Voilà, c’est fait, nouvelle fourche, nouveau freinage… J’ai donc une petite chance de retarder mes freinages pour compenser la modeste puissance de l’engin !

, ,

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire