Restaurations favorites

Dsc_7099

Restauration – XJ 650 (4) : réglage de la richesse

Depuis que je roule avec la Seca, le réglage de sa richesse me contrarie. Entre 2000 et 2500 trs, le moteur donne de violents accoups.

La carburation avait été révisée par un professionnel 500 km avant que j’achète la moto. Donc la moto ayant été arrêtée pendant 2 ans, j’ai d’abord cru à des dépôts dans les carbu. Sauf qu’ils sont propres. Ca ressemble bien un souci de réglage de richesse.

Car les symptômes sont clairs : dès la mise des gaz, en charge, le moteur coupe à bas régime. Passé 2500 trs la moto tourne sans aucun souci.

Pour faire simple, voici un schéma permettant de comprendre l’influence des différents composants d’un carburateur.

La vis de richesse n’intervient qu’à bas régime

Dans le cas de la Seca, le fait que le moteur fonctionne très bien à partir de mi-régime permet d’éliminer de l’équation l’aiguille et le gicleurs principal.

Nécessité d’une synchro des carburateurs

Le ralenti semble stable mais on note une légère variation. La synchro n’est pas idéale. Je profite d’une dépose des carbu pour faire cette synchro.

Cette XJ bénéficie du YICS (Yamaha Induction Control System), un système conçu pour réduire la consommation et améliorer le couple à moyen régime. Ce système est un simple conduit reliant les différents conduits d’admission. Je ne vais pas rentrer dans les détails mais le YICS permet d’améliorer le remplissage des cylindres.

Sauf que pour réaliser une bonne synchronisation des carburateurs, il faut un outil spécial permettant de shunter ce conduit. Et ne disposant pas de ce outil, j’ai réalisé la synchro de visu. Pas optimal me direz-vous mais en tout cas, il y a un vrai mieux.

J’ai un jeune apprenti

Reste ce problème de richesse.

Sur la XJ 650, Yamaha précise que la richesse est réglée en usine et qu’il n’y a pas à intervenir dessus. D’ailleurs, l’accès à la vis est normalement scellé par un bouchon en alu.

Pour l’entretien de la rampe, beaucoup ont retiré ces bouchons pour accéder aux 4 vis. Et donc les réglages sont chamboulés. Surtout que les réglages d’origine ne sont pas communiqués sur les documents techniques. En plus impossible de comparer avec les autres XJ car la 650 est la seule montée avec des carbu Hitachi.

Les vis de richesse sont accessibles juste à coté des pointeaux de ralenti

Sur le web français, les infos sont inexistantes mais heureusement, les forums US donnent un réglage autour de 2,5 tours. (Sauf que la XJ 650 Seca n’a été vendue aux US qu’entre 1980 et 1981 : l’info est importante pour la suite)

Sur ma XJ 650, la réglage de richesse étaient de 2 tours. Réglée à 2,5 trs, le comportement moteur est très légèrement amélioré mais c’est toujours insupportable à bas régime. Seul un léger tirage du starter permet de régler le souci. Donc c’est toujours trop pauvre.

Des réglages pas très clairs

À force de recherche, je finis par trouver : à partir de 1982, Hitachi a modifié le filetage des vis de richesse. Le pas de vis est passé de 0,75 à 0,50 mais les références des carburateurs sont restées les mêmes. Et donc les utilisateurs US de la Seca 650 n’ont pas cette info.

Les carburateurs des XJ 650 YICS, depuis 1982, sont montées avec ce filetage plus fin. Donc attention s’il faut remplacer les vis de richesse : elles ne sont pas standards !

Pour résumer :

  • En dévissant la vis de richesse de 0,75 de 2,5 tours, elle recule de 1,87 mm
  • En dévissant la vis de 0,50 de 2,5 trs, elle recule seulement de 1,25 mm

Donc 2,5 tours avec les vis de 0,5 mm, c’est insuffisant. Il faut régler la richesse de la Seca YICS à 3,75 tours pour atteindre 1.87 mm de recul et avoir le même réglage de richesse avec les machine d’avant 1982

En partant de ce calcul, la richesse idéale sera de 4 tours sur ma XJ. La moto ne broute plus à la réouverture des gaz et devient vraiment plaisante à bas régime.

, ,

No comments yet.

Laisser un commentaire