Supérieur

Seca-peint2

Restauration – XJ 650 (2) : peinture et sellerie

Si les caches latéraux et le cul de selle arborent encore leur peinture d’origine, le réservoir est vraiment défraichi et le revêtement de la selle est bien malade.

Et en plus d’avoir été repeint dans une teinte approximative, le réservoir a été réparé pour cause de fuite. Il est vraiment très triste et une peinture est indispensable.

La coque arrière étant cassée, je la remplace.

Après avoir hésité à tenter une déco Speed Block d’époque, je choisis finalement la déco d’origine. Pour les stickers, je trouve chez Diablo Cycle l’ensemble du kit déco de la XJ 650 Seca de 1982. Un peu de délai car ça doit traverser l’Atlantique mais leurs reproductions sont toujours parfaites !

Surprise !

Comme toujours, il y a la théorie et la mise en pratique. Et dès le début mon carrossier a un gros doute sur le réservoir. L’œil du professionnel !

Au grattage, le carrossier découvre que le réservoir est complètement mastiqué

Et en effet, dès qu’il commence à gratter, il tombe sur de belles réparations au mastic : le réservoir est totalement déformé et le réparer va demander beaucoup de boulot pour un résultat pas optimal. Heureusement qu’eBay.de existe et je trouve un réservoir en bon état, prêt à repeindre (après une petite prépa quand même)

Un fois les éléments peint dans un magnifique rouge Peugeot très proche de la teinte d’origine Yamaha, il reste à poser les stickers.

Une dernière couche de vernis sur le réservoir pour fixer tout ça et les carénages sont prêts

Peinture terminée et stickers et emblèmes d’origine posé.

Des petits trous

La moto étant déshabillée, j’en profite pour confier l’assise à ma sellière. Je ne sais pas trop ce que les anciens propriétaires ont voulu faire mais on ne répare pas un trou en l’agrandissant.

Le skaï n’est pas d’origine et il est bien triste

Comme toujours, Sandra fait un super boulot.

Les travaux de carosserie et de sellerie terminés, il suffit de tout remonter. Et là, le robinet me rappelle à son bon souvenir. Je me doutais qu’il allait me jouer des tours mais là c’est sans appel : il fuit de partout. Rien de bien grave, un kit de joints et c’est reparti.

Et voilà, la XJ 650 a retrouvé de sa superbe. Mais elle me réserve une surprise.

Fier du résultat, je monte sur la moto, pour profiter de la moto mais au bout de 50 m, le moteur se coupe : plus d’électricité…

, ,

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire