Restaurations favorites

Normandie_10622327_10204822482387354_1634977303_n006

Side-car : la moto avec un enfant

Si nous roulons désormais en side-car, c’est surtout pour pouvoir emmener notre enfant. Il était pour nous inconcevable d’emmener un petit bout sur un 2-roues. L’attelage était la meilleure solution en terme de confort et de sécurité.

DSC_1966-Nous avons privilégié une moto dont l’échappement est d’origine. Les oreille de notre enfant apprécient de ne pas avoir trop de décibels craché à ses oreilles. Certains moteur sont plus bruyant que d’autre. Généralement les blocs à refroidissement liquide émettent moins de bruits mécaniques.

-Un side-car (sauf le Zeus) est considéré comme une moto. 3 places mais une moto quand même. Le casque est ainsi obligatoire et les ceintures inexistantes.
Pour installer le siège auto, j’ai du adapter le panier en y fixant une ceinture de sécurité de Clio. Mais attention, installer des ceintures et un siège auto ne rend pas le montage homologué. Un side car est un véhicule homologué sans ceinture ! Mais comme il est inconcevable de laisser un bambin se balader sur la banquette, il faut bien le sécuriser.

-Autre contrainte : les casques moto pour enfant sont bien trop lourd pour des cervicales encore fragiles de notre bambin de 18 mois. Au minimum, il faut compter 1kg. Ce qui énormedscomparé à ses 12kg ! Un freinage appuyé, un choc et les cervicales ne supporteront pas la traction du casque.
Nous nous sommes rabattu sur un casque de ski trouvé chez Décathlon. Moins de 500g. Ce n’est pas homologué pour la moto mais dans un side le risque de chute est inexistant. Pour les chocs, il est bien sanglé. (petit plus sécurité sur le Méga-Comète, le panier est renforcé par une structure tubulaire)

-Pour limiter au maximum le flux d’air et les turbulences, nous roulons désormais avec la portière gauche installée. Le confort du petit bout est grandement amélioré.

IMAG1106

Nous n’avons peut-être pas les meilleures réponses mais notre réflexion nous a conduit à envisager au mieux ces solutions pour profiter de la moto avec notre enfant.


MAJ du 01/07/2017

Notre petit garçon grandi et s’il est passé du siège auto au réhausseur, il roule désormais avec sa petite sœur, bien contente également de rouler en moto. Pas d’évolution particulière dans notre façon de rouler avec les enfants. L’aîné est sur un coussin, avec la ceinture de sécurité, et la petite est dans le réhausseur. Mon fils devrait pouvoir bientôt passer à un vrai casque de moto.

Comme beaucoup de sidecaristes, nous nous retrouvons face au dilemme d’emmener 4 personnes dans un véhicule homologué pour 3 personnes mais possédant 4 places assises. Chacun fait son choix…

Niveau confort, l’utilisation des demie-portes a été généralisée, afin de limiter au maximum les bruits et turbulences. Nous avons fait appel à un sellier pour nous préparer ces demie-portes parfaitement adaptées.

C’est toujours une fête de partir en side-car

 

,

Trackbacks/Pingbacks

  1. Pourquoi rouler en side-car ? - Rouille et Patine - 22 février 2021

    […] mais il est vrai que bon nombre des side-caristes sont arrivés sur 3-roues suite à l’agrandissement de leurs familles. Et il est aussi avéré que bon nombre d’entre eux gardent leurs attelages lorsque les […]

Laisser un commentaire