Restaurations favorites

A propos


C’est quoi Rouille et Patine ?

Rouille et Patine est mon journal de bord. Il contient une grande partie de ce qui se bricole dans mon garage-atelier depuis quelques années et ce que j’ai envie de faire découvrir autour de la moto.

Rouille et Patine regroupe mes restaurations de moto rincées, abandonnées dans le coin d’un garage mais qui méritaient de retrouver la route. Je ne fais pas de restauration « sortie-d’usine ». J’aime l’idée que ces youngtimers gardent quelques jolies cicatrices de leurs passés. La patine est plus intéressante que le neuf.


Et t’es qui toi ?

Je m’appelle Thomas et je suis un jeune trentenaire s’approchant de la quarantaine. Je baigne dans la moto « qu’on répare tout seul » depuis que je suis enfant.

Je ne suis pas fan de prépa, je préfère redonner vie à de vieilles motos à bout de souffle en les restaurant au plus proche de l’origine. Pas de découpage sauvage ni d’adaptations hasardeuses.

Cette passion me vient de mon Grand-Père, amoureux des motos. Que de discussions sur les caractérielles anglaises, les ingénieuses italiennes et les révolutionnaires japonaises. Je tiens de lui ce plaisir de « démonter-pour-voir-comment-c’est-fait-dedans ». Et comme lui, je suis toujours un peu long pour remonter.

Récemment un journaliste de Ouest-France a même pris ma trogne en photo pour écrire un article sur mon addiction. C’est dire si mon cas est désespéré…

Professionnellement, j’ai eu le bonheur de travailler quelques années chez un très bon motociste. J’ai fini par quitter ce job car j’ai découvert que pour profiter pleinement de la moto, je ne devais garder le coté passionnel sans les contraintes professionnelles.


Pourquoi signer Draaghan ?

En 2002 est sorti une merveille du jeu de rôle PC : The Elder Scrolls III – Morrowind. Et parce qu’un Elfe Noir ou un Nordique méritent des blazes solides, il a fallu trouver un noms à hauteur de ce jeu ! Ma passion pour la BD franco-belge et ses univers m’a pas mal aidé. Après quelques essais, Draäghan a rapidement été trouvé : sonorité assez sympa, écriture unique et c’est parfait pour pas mal de classes de personnages et types de jeu. Et avec l’essor d’Internet, Draäghan est assez naturellement devenu mon pseudo et le second « a » a fini par perdre son tréma dans un souci de simplification

Cette question ne servait pas à grand chose mais au moins, vous savez qu’il n’y a pas que la moto dans la vie.


Je peux te contacter ?

Bien sûr ! Si vous souhaitez échanger avec moi, n’hésitez pas à utiliser le formulaire de contact ci-dessous.