Restaurations favorites

26167834_806519106220511_2190056245109884257_n

2018, voeux tardifs

Entamer 2018 avec un article publié le 31 janvier ? Si la coutume affirme que je ne suis pas en retard, ces vœux tardifs en disent quand même beaucoup.

Malgré une année 2017 démarrée en trombe, avec plein de projets 2-roues en tête, j’avoue que le second semestre a vu un essoufflement certain de ma part. Mes envies de mécanique ont un peu marqué le pas, concurrencées par d’autres projets personnels. J’ai également redécouvert le plaisir de rouler avec une machine moderne, efficace et fiable. Ça faisait longtemps que je n’avait pas autant enchaîné de kilomètres avec le même modèle.

Non pas que je n’aime plus prendre du temps pour mes machines mais je dois me recentrer. Il faut que j’arrête de m’éparpiller (ce qui n’est pas simple pour moi). Je vais donc renoncer à quelques machines, qui par manque d’envie et par manque de motivation, n’ont pas vu mon ombre depuis plusieurs mois. Je vais me recentrer sur quelques envies et limiter les gros projets.

Par contre, j’ai un paquet d’articles commencés qui mériteraient vraiment que je m’attarde sur eux afin de vous poster du contenu plus souvent.

Et au final, que souhaiter pour 2018 ?

De nombreux moments motards, de beaux voyages, de belles arsouilles (à 80km/h, hein !).
Que 2018 soit riche en émotions !

Trackbacks/Pingbacks

  1. 2018 est mort, vive 2019 ! - Rouille et Patine - 2 février 2019

    […] J’ai fait très fort en 2018 ! Avec des publications qui se comptent sur les doigts d’une main, on peut dire que je n’ai pas tenu toutes mes résolutions de l’année dernière. […]

Laisser un commentaire