Supérieur

DSC_4225

Restauration – XL250S (1) : diagnostic

En 1981, mon Grand-Père acheta un trail fameux pour l’époque : une Honda XL250S. Si elle n’est pas aussi mythique que la XT500, elle était assez étonnante avec son monocylindre 4 soupapes, sa double sortie d’échappement, son arbre d’équilibrage, son décompresseur automatique et son impressionnante roue avant de 23′ !

Il y a 2 ans, j’ai trouvé un peu par hasard, une Honda XLS 250 de 1979. Un modèle identique à celui de mon Grand-Père. Je l’ai achetée pour qu’elle serve de donneuse d’organe pour remettre la moto de Papi « full-stock ».

Ma XLS, entièrement d’origine et dans son jus

Le plan devait se dérouler sans accro : faire une machine avec deux ! Sauf que cette machine est plutôt exceptionnelle :

  • C’est une première main !
  • Elle possède un dossier complet (jusqu’à la facture d’achat)
  • Elle est entièrement d’origine
  • Plus de 80000km au compteur ! L’ancien propriétaire est même parti de Paris pour la Corse, avec son épouse ! 1500km en duo sur 22cv…

Véritable boite à souvenir, son propriétaire pleurait lorsque je l’ai monté sur la remorque. Impensable de la désosser !

J’ai donc décidé de la restaurer.

Tous les papiers, jusqu’à la facture d’achat !

Mais par manque de temps, ma petite Honda XL250S de 1979 dort depuis 3 ans dans mon garage.

Petit diagnostic il y a 3 ans :

  • Machine très encrassée  : 30 ans de crasse parisienne nous contemplent
  • Gros suintement haut-moteur. Contrôle obligatoire, les culasses des 250 étaient fragiles
  • Collecteur et échappement totalement pourris. Pièces introuvables
  • Pneus HS (normal) et jante avant de 23″.

Complète mais très encrassée

Moto fatiguée par sa vie parisienne

Parmi les bonnes nouvelles :

  • Faisceau électrique complet
  • Bon état de la peinture

Après ce diagnostic fait lors de son achat, la moto a été stockée et difficile de me remettre dessus.

Cette restauration s’annonce être un beau challenge. En 2017, je m’attaque enfin à ma Honda XL250S !

, ,

Trackbacks/Pingbacks

  1. Restauration – XL250S (2) : démontage - Rouille et Patine - 5 février 2020

    […] Petit rappel : C’est une XLS 250 de 1979 avec 80000 km. Et c’est une véritable première main ! […]

  2. Restauration – XL250S (4) : carburation et allumage - Rouille et Patine - 2 juin 2020

    […] Pour le carburateur, c’est un peu plus critique. Il est complètement grippé par la crasse et ses années d’inutilisations. […]

Laisser un commentaire