Supérieur

Dsc_5033

Préparation – SRX 6.3 (7) : peinture et habillage intérieur

Le projet SRX-GEP touche à sa fin. Il faut maintenant transformer la citrouille en carrosse avec un bon coup de peinture.

Pour la peinture, je n’ai même pas songé à me lancer dans une fastidieuse préparation home-made. Autant confier le tout à un pro, c’est un gain de temps et surtout je suis sûr que le rendu final sera à la hauteur.

Par le bouche à oreille, je trouve rapidement un carrossier intéressé par ce genre de projet, amateur de véhicule ancien. Pour lui, un simple panier en résine, ça ne présente aucune difficulté.

Je dois donc lui apporter le panier totalement démonté, nu de tout rivet, vis et accessoire. Je pose du scotch sur les trous à boucher, sur les pattes à couper, sur les défauts à corriger. Une fois ce petit boulot de démontage et de collage terminé, je lui amène le panier. Coup de chance : il rentre dans le coffre de mon break !

Il y a pas mal de trous à boucher, dont un énorme dans l’aile

Ce vieux panier réserve quelques surprises. Contrairement à ce que je pensais, il a été marqué par ses 40 ans. Sous sa couche de peinture noire, JC trouve 2 couches précédentes, toutes aussi mal accrochées. Il découvre également des fissures d’usure mais rien d’irréparable.
Néanmoins, il y a un gros travail de rebouchage, de ponçage et d’apprêtage.

Work in progress…

Gros travail de préparation

Pour la teinte, pas de souci particulier, nous partons sur un gris standard Peugeot (ETS). C’est ce qui s’approche le plus de la teinte d’origine du SRX.

En attendant, je m’attaque à la jante du panier. Les premiers modèles de GEP était monté avec une jante à flasque vissée. Et ne trouvant pas de jante qui me convient, j’ai essayé de la nettoyer en profondeur pour retirer la couche de crasse.

Au final, cette jante conviendra très bien. Elle est élégante et en bon état.

2 couches de peinture et 3 couches de vernis plus tard, le panier est prêt.

Reste à remonter l’ensemble des rivets, la sellerie, le saute vent et les porte-paquets.

Peinture terminée !

Maintenant que tout est peint, je m’occupe de l’habillage intérieur. Le GEP est brut à l’intérieur et les rivets sont saillants. Pas génial pour le confort et l’esthétique.

Sandra me fourni de la moquette automobile que je coupe en grand rectangle. Pour le collage, je ne suis pas un adepte de la colle, je lui préfère du double-face pour sol irrégulier.

Pour ranger correctement le couvre tonneau, Sandra en profite pour réaliser 3 sangles positionnées sur le flanc gauche du panier.

Le rendu de l’ensemble est superbe. De mon idée initiale un peu loufoque ressort un ensemble homogène, agréable à regarder et à rouler, avec un look british.

Une vraie réussite !

Le jeu du « avant…
…après »

, ,

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire