Supérieur

_20190126_093239

Préparation – SRX 6.3 (4) : homologation

Maintenant que j’ai la moto et le panier, je vais pouvoir passer aux choses sérieuses : demander l’homologation. Et là, c’est comme jouer au poker…

Beaucoup de side-cars youngtimers ne possèdent pas de carte grise adéquate (3 places et carrosserie side-car). Ils ont toujours roulé comme ça. Et si à l’époque ce n’était vraiment un problème, aujourd’hui, en cas d’accident, les responsabilités peuvent être lourdes.

Pour aller au bout de mon projet, il était donc impératif d’être à jour administrativement. Et en France, c’est gratiné…

Je m’étais renseigné dès la genèse du projet, pour ne pas être pris de court. Vue la complexité et du coût du passage à la DRIRE pour faire homologuer un side-car ancien, il y a de quoi être découragé.

Et en creusant les recherches, que ce soit auprès de groupes d’amateurs de side-cars anciens ou sur des forums de youngtimers, la solution FFVE est apparue. Il « suffit » de demander le passage en véhicule de collection et faire ajouter les mentions « solo side car » sur la carte grise.

Le dossier FFVE

Il faut fournir tout document justifiant que la moto est attelée mais également attelable. Et après étude du dossier, ils fournissent le précieux certificat, ou non.

Plus de contrainte de circulation avec une carte grise collection et on a le droit d’avoir une plaque noire !
Pour le feu jaune, il suffit que le véhicule soit d’avant 1992

Mais ce n’est pas aussi simple que ça.
-Une vieille BMW, une vieille BSA, ça passe sans trop de souci.
-Une Yamaha monocylindre, pas connue pour avoir été attelée, c’est plus compliqué. Il faut justifier que le modèle a été attelé. Et en plus, il faut que la moto et le panier aient tout deux plus de 30 ans.

La démarche est donc assez aléatoire : même en faisant un beau dossier, pas sur que ça passe. Thierry me donnait moins d’une chance sur 2 avec un dossier bien monté.

Montage maison

Pour le dossier, j’ai réalisé un montage maison à partir de tirants GEP trouvés dans un recoin d’internet.

Je savais que le montage GEP de l’époque était léger et en voyant les attaches d’origine, j’en ai eu la confirmation. Néanmoins, je savais que ce montage serait temporaire car je souhaitais vraiment un attelage solide et bien réglé.

Les attaches d’origines de GEP. Pas très rassurant

J’ai consciencieusement rempli le dossier et apporté un ensemble de pièces justifiants que des SRX ont bien été montés en side-car dans les années 80. Merci SudSide et surtout, merci les passionnés pour avoir retrouvés ces archives !

Et après il faut être patient, très patient.
Et croiser les doigts.
Une grand source de démotivation et de remise en cause du projet.
L’abandon n’a pas été loin…

Présentation du side pour donner le rendu le plus proche du montage final.

Et 6 mois plus tard, une excellente surprise : le précieux sésame est arrivé !

Il me restait à faire l’immatriculation. Je pensais que la procédure passerait toute seule mais il a fallu argumenter avec l’ANTS et ne pas lâcher. En effet, l’Agence Nationale des Titres Sécurisés ne voit pas d’un très bon œil ce genre de modifications de carte grise. (à juste titre ?)
D’ailleurs, depuis peu (2019), il semble que la FFVE suivent le même chemin et refuse désormais les dossiers avec des véhicules récemment modifiés.

Mon attelage a finalement eu ses papiers. Néanmoins, ça serait à refaire, je dégoterais une moto solo possédant déjà une carte grise side-car…

Mon projet va donc pouvoir aboutir et le temps passé n’a pas été vain.
Un soulagement !

, ,

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire