Supérieur

Yamaha Yzr 500.jpg

Le « Speed Block » de Yamaha

Lorsque Yamaha propose un modèle avec une peinture « jaune et noire », on s’émerveille de cette réplica Kenny Roberts. Mais si aujourd’hui on associe cette déco dite « Speed Block » au triple Champion du Monde Américain, on oublie qu’elle est antérieure.

Indissociable de l’image de Yamaha, le « Speed Block », comme sera nommée cette déco, devait permettre de créer une signature visuelle forte autour de Yamaha Motor USA afin d’augmenter la notoriété.

Kenny Roberts en 1979

L’idée était plutôt simple : quelque-soit l’épreuve moto sur laquelle est engagée une Yamaha officielle, il faut qu’elle se voit, de la machine de Grand Prix à la moto de Dirt Track !

Le design original, a été proposé par Rollin « Molly » Sanders. Et même si son nom nous est inconnu, Molly n’en est pas à son coup d’essai. Le vert Kawasaki en compétition ? C’était déjà lui en 1969.

Bob Hannah en 1977

Du jaune et du noir

Molly propose donc le jaune comme couleur de course, habillé de ces rectangles de tailles égales sur fond blanc. Cette déco est posée sur les motos mais également sur les cuirs des coureurs, quelque-soit l’épreuve. Cet effet visuel doit donner un effet de vitesse.

Donc à partir de 1972, les Yamaha américaines de compétition officielles arborent une robe jaune et un ensemble de rectangles noirs sur fond blanc. Les multiples victoires internationales de Kenny Roberts propulsera le Speed Block autour du monde.

Évolution logique, le « Speed ​​Block » a été placé sur la gamme routière de Yamaha. Le premier modèle a en avoir bénéficié a été la RD 400 en 1976.

Yamaha RD 400

Le « Speed Block » a évolué en abandonnant petit à petit son strict noir et son fond blanc. C’est surtout sur les modèle sportifs de la gamme qu’il a été remis au goût du jour.

Yamaha FZR 1000

Si dans la mémoire motarde collective, cette déco reste celle de Kenny Roberts, elle ramène à un âge d’or de la moto, aujourd’hui disparu. Il est donc normal qu’en cette période propice à la nostalgie et au vintage, Yamaha propose de véritables « Speed Blocks » sur certaines de ses machines.

,

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire