Supérieur

Planet 125

Cagiva Planet

Si Ducati fournissait les moteurs 4-temps de la marque, Cagiva est reconnu pour ses 2-temps. En 1989, sort la 125 Mito. Une superbe machine réplica grand-prix sortant 37cv en version « compétition ».

Pourquoi vous parler la Mito ? Simplement parce que la Planet, sortie en 1998, n’est qu’une Mito déshabillée pour devenir le roadster sportif de la gamme. Avec le moteur, le châssis et la partie cycle de la Mito III, elle promet ! La Cagiva Planet n’est pas, à proprement parler, une youngtimer. Mais sa rareté, sa conception et son moteur 2-temps lui trouvent naturellement une place ici.

Cagiva Planet 1

Elle a tout d’une grande !

Avec son look de mini-Mostro et son gabarit valorisant, la Planet est une véritable réussite esthétique ! Elle est belle, le montre et ne laisse pas indifférent. Elle a tout d’une grande ! Et sa selle faussement monoplace lui donne un petit look de CafRa tellement agréable à l’œil.

Niveau détail pratique, elle possède un logement à casque-jet sous le réservoir où on peut loger son sac à dos. Vraiment pratique au quotidien. Le passager sera de trop, à cause d’une selle courte et inclinée vers l’arrière. Encore une moto d’égoïste.

Un fois le moteur lancée, on se rend compte qu’on n’est plus habitué à cette fumée bleue et cette odeur. Mais qu’importe ! Elle est trop belle !

Tout d’une grande !

Cagiva Planet 2

Et elle est superbe

Le comportement de la machine est vraiment sain. Le contraire aurait été décevant vue le châssis et la partie-cycle surdimensionnés. Le moteur confère à la petite machine un vrai caractère. Et même un caractère de cochon ! 22cv pour tracter 120kg, c’est largement suffisant !

Et oui, 22cv pour une vitesse d’environ 140km/h : il est difficile de trouver des Planet encore bridées. En effet, à l’époque, la bride d’échappement était souvent retiré directement par le concessionnaire. Quelques-unes sont « gonflées » version Mito (carburation, échappement) pour sortir plus de 30cv. Mais là, la fiabilité du moteur en prend un sacré coup.

Même si elle est utilisable au quotidien la moto n’est pas adaptée aux grands. Et je dois avouer que j’ai pris mon pied en ville avec mais aussi sur les départementales. (Bon, je fais crapaud sur une boite d’allumette avec mon 1m95). Si elle y est à l’aise, il faut éviter les voies rapides où sa consommation devient dantesque (11-12L/100) !

IMG_2148

Mais elle est souvent « grasse »

Mais si le comportement est une véritable réussite, la finition laisse à désirer. Mais c’est une moto italienne, on s’en doutait. Avec le moteur le 2-temps donc gras, c’est le véritable point noir d’une machine vraiment réussi.

D’ailleurs, niveau entretien, il faut bien surveiller le niveau d’huile au quotidien et régulièrement refaire la segmentation.

Elle disparait en 2004 remplacée par la Raptor 125. La même machine avec quelques évolutions esthétiques, rendant le roadster plus « viril ». Je garde une préférence pour la Planet, vraiment jolie et pimpante !

Aussi belle qu’efficace, la Planet est un concentré d’adrénaline ! Une vraie petite bombe ritale ! Exclusive, le Bella exige un entretien très régulier mais elle vous le rendra bien !

IMG_3071

 

,

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire