Supérieur

buy-nippon4

Buy-Nippon : Acheter ses pièces au Japon

Lorsqu’on s’attaque à des motos trentenaires et peu diffusées, il est compliqué de trouver certaines pièces spécifique. Pour les machines nippones, il est tentant de commander directement au Japon.

eBay est la référence mondiale mais la firme américaine s’est cassée les dents au Japon où Yahoo! Auctions est l’acteur incontournable de l’enchère en ligne. Et il s’agit d’une mine d’or pour tout occidental s’intéressant à la culture et aux produits japonais.

Sauf que pour un étranger, il est compliqué d’acheter sur Yahoo! Auctions. Déjà, les différences linguistiques et culturelles rendent la communication entre vendeurs japonais et acheteurs étrangers difficile mais en plus le site est réservé à l’usage des japonais : pour pouvoir utiliser un compte Yahoo! Auctions, vous devez obligatoirement renseigner une carte bancaire domiciliée au Japon. Là, ça devient franchement compliqué…

Le plus simple est de passer par un intermédiaire (aussi appelé deputy service). Ces sociétés prennent en charge la communication avec le vendeur, l’achat, le paiement, la réception/stockage et la réexpédition (groupée si plusieurs achats).

J’ai choisi Buy-Nippon, qui a le grand avantage d’avoir été crée par un Français expatrié au Japon et dont les frais sont raisonnables.

buy-nippon3

Comment fonctionne Buy-Nippon ?

Buy-Nippon permet de faire l’intermédiaire entre la France et le Japon pour des sites d’enchère exclusivement japonais tel-que Yahoo! Auctions, Bidders, mBok et Amazon Japan.

Je ne vais pas vous faire un tutoriel complet pour commander sur Buy-Nippon (le site le fait très bien ici) mais vous donner quelques trucs sur la recherche de pièces. Parce que des pièces de motos il y en a un gros paquet et certains accessoires sont carrément exclusifs au Japon.

Vous vous en doutez, j’utilise l’exemple des pièces mécaniques mais si vous êtes passionnés de culture nippone, Yahoo! Auctions est incontournable.

Donc le plus compliqué c’est la recherche des objets car il est nécessaire d’utiliser les caractères japonais. Alors on tâtonne un peu mais Google Translation est un outil formidable. Si le traducteur est un facilitateur, le japonais utilise conjointement kanjis (chaque signe possède un ensemble de sens) et kanas (les kanas permettent de noter phonétiquement la langue). Par exemple, Yoshimura est proposé par défaut en kanji : 吉村 alors que le mot s’écrit ヨシムラ. La recherche de la bonne « orthographe » demande parfois quelques essais.

Mais dès que le petite gymnastique de l’esprit est assimilée, rien d’insurmontable.

buy-nippon2

Il faut jongler entre l’alphabet occidental et les signes japonais

Ainsi, pour une recherche de guidon de SRX, Google Translation nous donne ハンドルバー

En recherchant « srx  ハンドルバー »  (soit « SRX guidon »), on trouve son bonheur : http://www.buy-nippon.com/search.php?query=srx++%E3%83%8F%E3%83%B3%E3%83%89%E3%83%AB%E3%83%90%E3%83%BC

Pour certains termes anglo-saxons standard, c’est plus facile. Ainsi, la recherche d’un boitier CDI :
http://www.buy-nippon.com/search.php?query=srx+cdi

Achat et livraison

Une fois trouvé votre bonheur, il reste à passer à l’achat en lui même. Comme pour eBay, il s’agit soit d’enchérir ou d’achat direct. La petite nuance est que Buy-Nippon demande d’effectuer un dépôt de garantie (PayPal indispensable) avant de pouvoir passer commande. Ce dépôt (remboursable) vous donne une autorisation d’enchère et d’achat égal à trois fois le montant de ce dernier. Ainsi, pour un dépôt initial de 10 000 Yen, vous pourrez enchérir et acheter jusqu’à 30 000 yen.

L’article acheté sera envoyé dans les locaux de Buy-Nippon, ou il restera stocké afin de finir de le payer et de vous permettre de regrouper des achat pour n’effectuer qu’une livraison vers l’hexagone.

A ce moment, il faudra régler frais de commission / frais Paypal / frais de port internationaux. Si vous voulez davantage d’explication sur les frais, il y a un simulateur de devis sur le site.

Mieux qu’un long discours, voici un exemple concret. Ayant perdu mon kick de SRX et la pièce étant extrèmement rare en occident, au minimum à 150€ quand il y en a en circulation, j’ai fait une recherche sur Buy-Nippon. Les kicks sont à 25€ maximum (soit 2800 Yen). Pour rentabiliser, j’ai décidé d’en commander 3.
Ma facture pour 3 kick de Yamaha SRX

Ma facture pour 3 kick de Yamaha SRX

Je m’en tire pour un total de 17 463 Yen (150€), auquel il a fallu rajouter (oh surprise !) 40€ de frais de douane !! Soit 190 €, pour 60€ de pièces. Ce qui ramène quand finalement le kick à 65€.

Voici un tableau récapitulatif du coût total d’achat au Japon.

tableau-recap

Ce n’est pas Buy-Nippon qui prend le plus de frais.

Il faut donc avoir conscience de ces frais mais l’outil est vraiment pratique, surtout on peut grouper les envois. Il n’y a rien à signaler sur le service fourni malgré une interface un peu brouillonne mais qui fait le boulot.

C’est vraiment un chouette outil pour trouver l’introuvable en occident.

 

,

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire